Exceptionnel... Aujourd'hui... nouvelle triangulation de Jupiter, Venus et la Lune...

Publié le par La vache rose

Exceptionnel... Aujourd'hui... nouvelle triangulation de Jupiter, Venus et la Lune...
Exceptionnel... Aujourd'hui... nouvelle triangulation de Jupiter, Venus et la Lune...
Exceptionnel... Aujourd'hui... nouvelle triangulation de Jupiter, Venus et la Lune...

La distance entre les deux planètes les plus brillantes va diminuer jusqu'au 30 juin...

Exceptionnel... Aujourd'hui... nouvelle triangulation de Jupiter, Venus et la Lune...
Exceptionnel... Aujourd'hui... nouvelle triangulation de Jupiter, Venus et la Lune...

Parmi les rendez-vous astronomiques incontournables du mois de juin, celui de la conjonction entre Vénus et Jupiter est à ne pas manquer.

La distance apparente entre les deux planètes diminuera au fil des soirs jusqu’à atteindre son minimum le 30 juin.

Le mois de juin s’annonce intense pour les observateurs et amateurs d’astronomie.

Tout au long de ce mois, Vénus et Jupiter vont se rapprocher.

La distance apparente entre les deux planètes les plus brillantes du ciel sera pratiquement divisée par 30 à la fin du mois.

Un rendez-vous cosmique à ne pas manquer.

Les conjonctions entre Vénus et Jupiter sont assez fréquentes, mais il est rare de voir les deux astres aussi serrés. De part leur position avantageuse, les deux planètes apparaitront pour les observateurs de l’hémisphère nord très proches l’une de l’autre.

Une position stratégique par rapport à l'écliptique Selon MacRobert, rédacteur en chef de la revue Sky & Telescope, ces événements se produisent parce que le système solaire est relativement plat avec des planètes gravitant plus ou moins en orbite sur un plan appelé l’écliptique. Vénus peut s’écarter de plusieurs degrés par rapport à ce plan et c’est entre autre sa position qui détermine la conjonction.

Un ciel dégagé est la seule condition nécessaire pour profiter du spectacle. Celui-ci sera visible une heure et demie après le coucher du Soleil.

Mais pas besoin d’attendre la nuit noire, l’éclat des deux astres est tellement important qu’il est possible de les distinguer dès le crépuscule.

Les habitant des villes ne seront à ce titre pas en reste. Eux aussi pourront admirer la conjonction planétaire en dépit de la pollution lumineuse. Pour ce faire, il suffit de regarder vers l’ouest.

Le rapprochement de Vénus et Jupiter sera perceptible de soir en soir et la Lune se joindra même à elles autour du 18 juin.

Une distance apparente minimum prévue pour le 30 juin

Le lundi 22 juin, l’écart entre Vénus et Jupiter sera seulement de 4,8 degrés. Le mardi 30, il diminuera jusqu’à atteindre un angle inférieur à 0,4 degré, soit moins que le diamètre de la Pleine Lune.

A ce stade, les deux astres seront en leur point le plus proche.

Pour donner une idée de leur distance apparente à cette période, il est possible d’utiliser une main tendue.

Tandis que d’ordinaire la paume est nécessaire pour cacher le duo, ce jour là seul le petit doigt sera suffisant !

Maxime Lambert - Maxisciences

Exceptionnel... Aujourd'hui... nouvelle triangulation de Jupiter, Venus et la Lune...
Exceptionnel... Aujourd'hui... nouvelle triangulation de Jupiter, Venus et la Lune...
Exceptionnel... Aujourd'hui... nouvelle triangulation de Jupiter, Venus et la Lune...

Et aussi... il faudra ajouter à sa montre... une toute petite seconde...

 

Pour s'adapter à une diminution de la rotation de la Terre...

Peut être avec des répercutions sur les ordinateurs, selon certaines sources...

Le 1er juillet 2015, à 2 heures du matin en France, il faudra retarder les montres d'une petite seconde.

Très exceptionnellement, la minute entre 1h 59 minutes et 2 heures durera une seconde de plus que la normale, soit 61 secondes au lieu de 60.

Cette seconde supplémentaire, ou "intercalaire" comme on la désigne, permet de raccorder le temps "astronomique" irrégulier lié à la rotation de la Terre, avec l'échelle de temps légal extrêmement stable défini depuis 1967 par des horloges atomiques .

Dans l'échelle de temps internationale "UTC", cette seconde interviendra le 30 juin 2015 juste avant minuit.

Une décision au niveau international

La décision d'introduire cette seconde intercalaire le 30 juin 2015, juste avant minuit dans l'échelle de temps internationale "UTC", est prise au niveau international par la composante "Service de la Rotation de la Terre" du Service international de la rotation de la Terre et des systèmes de référence - IERS.

Implantée à l'Observatoire de Paris au sein du département SYRTE (Observatoire de Paris / CNRS / UPMC / LNE), cette entité mesure les variations de l'orientation de la Terre et est responsable de la prédiction et de l'annonce de ces secondes intercalaires. La dernière en date remonte à 2012.

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=14067

Et...

Exceptionnel... Aujourd'hui... nouvelle triangulation de Jupiter, Venus et la Lune...

Commenter cet article